Contexte

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause mondiale de mortalité. La maladie coronaire, qui affecte les artères irriguant le muscle cardiaque, est la principale pourvoyeuse des décès cardiovasculaires. Sur un plan microscopique, la maladie coronaire est caractérisée par une atteinte diffuse, précoce et durable de la microcirculation coronaire dont les mécanismes sont relativement bien décrits mais dont l’exploration routinière est impossible à ce jour bien qu’elle soit susceptible de fournir des informations pronostiques de première importance. Sur un plan macroscopique, les accidents coronaires, au premier chef desquels l’infarctus du myocarde et la mort subite, sont principalement causés par la rupture brutale de plaques d’athérome coronaires qualifiées de vulnérables. La détection précoce des plaques vulnérables est également impossible à l’heure actuelle en routine clinique.

Objectifs

La thématique Cardiologie développée au sein du laboratoire Radiopharmaceutiques Biocliniques a pour objectifs le développement de méthodes diagnostique et pronostique précoces ainsi que de suivi thérapeutique permettant l’imagerie quantitative des modifications micro- et macroscopiques caractéristiques de la maladie coronaire. Via la valorisation de radiopharmaceutiques préexistants ou le développement de nouveaux radiotraceurs, ces méthodes consistent plus précisément en l’utilisation de l’imagerie nucléaire pour l’évaluation de l’hétérogénéité de la perfusion myocardique d’une part, et de la vulnérabilité des plaques d’athérome coronaires d’autre part.

 




Publications majeures